Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 décembre 2018 5 21 /12 /décembre /2018 15:24
Bonjour à tous,
 
Certains d’entre vous sont déjà au courant pour l’avoir vécu mais peut-être pas tous.
 
Parmi les “dernières paranoïas” des fraudes nous avons aujourd’hui la teneur en alcaloïdes pyrrolozydiniques (AP) dans les plantes.
 
Certains d’entre nous en ont déjà fait les frais et ont dû retirer la consoude et la bourrache suite à des analyses montrant des taux de AP trop élevés selon les “normes”.
 
Les AP seraient hépatotoxiques, mais combien de cas sont recensés? qui le sait? quelles études? Une récente étude précise que le danger est négligeable en cutané et par ailleurs, on retrouve entre autres ces AP dans les thés, les rooibos et le miel...
 
Alors aujourd’hui, pourquoi la consoude et la bourrache sont -elles mises au ban? et puis demain ???
 
Pourquoi est-ce que l’on s’obstine encore à chercher des noises à des producteurs, déjà en bio bien sûr, qui prennent soin de leurs plantes et de la terre, et qui n’ont jamais mis en danger personne?
 
Nous regardons passer les scandales sanitaires les uns après les autres alors que nous avons toujours la même épée de Damoclès sur les mises aux normes des étiquettes.
 
Nous ne pouvons vraiment plus nous taire et toujours retirer sagement de nos étals des plantes aromatiques et médicinales qui n’ont jamais menacé la santé de nos clients. 
 
Combien ont déjà dû retirer le bleuet, le plantain, le calendula, maintenant la consoude et la bourrache, et demain ?
 
Et lorsque les plantes sont autorisées, ce que l’on nous reproche, ce n’est même pas la qualité de nos produits, ce sont nos étiquettes!
 
Nous en avons vraiment marre de passer du temps syndical et du temps de producteur pour nous justifier, puis retirer des produits qui font du bien aux gens et qui ont fait leurs preuves depuis des siècles.
 
Nous ne pouvons pas accepter constamment ce deux poids-deux mesures entre les tolérances aux pesticides et autres produits dangereux de l’industrie chimique et dans le même temps l’interdiction de nos plantes jusque-là bienfaisantes et reconnues comme telles.
 
Nous ne voulons plus nous taire, nous ne nous tairons plus, un jour le bon sens reprendra ses droits!
 
Nous envisageons d’ailleurs avec Thierry de faire un communiqué de presse à ce sujet; c’est important, il faut encore et encore s’insurger sinon chacun face à son contrôleur ne peut pas s’en sortir.
 
Mais avant nous avons besoin de savoir:  depuis 35 ans d’existence du Syndicat et de vente de ces plantes, l’un d’entre vous aurait-il (elle) connaissance de problèmes hépatotoxiques liés à la bourrache et à la consoude chez vos clients ?
 
Merci de répondre juste par oui ou non sur ce lien : https://framadate.org/dgDjv26Zsix5jKX1.
Vous pouvez également laisser un commentaire/retour d'expériences avec votre nom sous les votes du sondage.
>
>
Nous devons nous appuyer sur vos retours d’expérience, c’est notre base.
 
 
A bientôt, Simplement vôtre.
 
J.-François Roussot
Co-secrétaire général
Partager cet article
Repost0

commentaires

Cadeau De La Terre

  • : Blogueuse en herbes
  • : Prendre soin de soi par les plantes, herboriser, déguster les plantes sauvages comestibles. Simplement est une association qui vise à faire connaître les simples. Autrement dit, les plantes médicinales.
  • Contact

Recherche