Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 août 2021 2 10 /08 /août /2021 21:08

Magnifique texte de Reza Moghaddassi,

agrégé de philosophie,

le 23 juillet 2021.


"A tous les gens raisonnables et très intelligents qui s’indignent devant ceux qui ne veulent pas se faire vacciner.


Pardonnez-moi d’avoir des doutes sur la sûreté de ce que vous appelez en chœur des « vaccins ». Je devrais en effet faire aveuglément confiance à la télé et aux autorités. Je devrais faire confiance aux études fournies par les laboratoires pharmaceutiques même s’ils ont été condamnés ces dernières années à des milliards de dollars d’amendes notamment pour fraude scientifique.
�Pardonnez-moi mon égarement et mon effort pour comprendre la justification scientifique des mesures qui sont prises.
� Pardonnez-moi de chercher à évaluer la proportionnalité des mesures prises par rapport aux risques encourus.
� Pardonnez-moi de confronter le discours des scientifiques lourds de liens et de conflits d’intérêts avec ceux qui n’en ont pas.
� Pardonnez-moi de chercher à comprendre la nature des controverses scientifiques plutôt que de me ranger dans la dictature d’une pensée autorisée arrogante et partiale.
� Pardonnez-moi de ne pas vouloir être le cobaye d’injections expérimentales en cours d’essais cliniques.
� Pardonnez-moi d’oser regarder les chiffres officiels (pourtant largement sous-évalués) des morts et des effets indésirables graves liés aux différents vaccins en cours au lieu de laisser cela aux « experts » ou bien de reconnaître simplement que tous ces évènements ne sont que des coïncidences sans lien de causalité établie.
� Pardonnez-moi de ne pas vouloir faire prendre le risque d’effets secondaires graves à mes enfants alors qu’ils n’ont quasiment aucune chance de faire une forme grave du covid et que personne n’est capable honnêtement et scientifiquement de reconnaître un rapport bénéfice risque favorable pour eux d’une telle vaccination.
� Pardonnez-moi d’exister.

Vous avez raison, je ne suis qu’un insolent. Après tout nous sommes dans l’urgence et nous n’avons pas le temps de s’encombrer de la réflexion et de la morale. Ne brisons pas l’unité du troupeau et laissons-nous guider par les « experts » honnêtes et fiables qui nous gouvernent. L’important ce n’est pas la vérité, ce n’est même pas la réalité, c’est d’être uni dans la guerre contre le virus.
� Vous avez raison le plus grand danger, ce sont les « complotistes », c’est-à-dire tous ceux qui osent remettre en cause l’intégrité des autorités politiques et scientifiques ou des médias de masse. Ces vilains conspirationnistes vont semer les germes du doute et de la division. Ils risquent, par leur impudence, de pousser les gens à réfléchir.

Merci en revanche à Pfizer et à Moderna, et à tous les autres, de penser à nous et de nous proposer un offre d’abonnement à vie.
Merci à leurs amis de longue date dès les bancs de l’université de médecine puis à travers une collaboration étroite de devenir leurs relais et contribuer ensemble à construire une science véritable au service de la santé.
Merci aux médias dominants, neutres et indépendants de faire un travail si important de réinformation des masses incultes dont je fais partie.
Merci bien évidemment aussi à toute l’équipe dirigeante de faire de son mieux, pour notre bien.


C’est pour notre bien.
Oui, c’est pour notre bien en effet que les autorités ont continué depuis un an et demi à supprimer des lits à l’hôpital.
C’est pour notre bien qu’ils nous ont imposé le port du masque à l’extérieur sans aucun fondement scientifique.
C’est pour notre bien qu’ils refusent de recommander de la vitamine D et du zinc en prévention pour renforcer nos défenses immunitaires malgré toutes les études qui confirment leur rôle.
C’est pour notre bien qu’ils refusent de recommander des traitements précoces peu onéreux malgré l’abondante littérature scientifique et les expériences de terrain qui en montrent l’efficacité et qu’ils recommandent seulement du Doliprane et de rester à la maison.
C’est pour notre bien qu’ils menacent et suspendent tous les médecins qui ont soigné leurs patients avec des résultats époustouflants au lieu de les renvoyer chez eux avec du Doliprane.
C’est pour notre bien qu’ils commandent des millions de dose de remdesivir à 3000 euros la dose en intraveineuse sans études validant ces effets et malgré un retour sur le terrain qui a conclu à son inefficacité, sa toxicité pour les reins et son rôle mutagène.
C’est pour notre bien qu’ils refusent de s’intéresser au vaccin chinois ou russe (uniquement pour des raisons sanitaires ! ), même quand on ne disposait pas d’assez de vaccins.
C’est pour notre bien qu’ils terrorisent et menacent la population pour aller se faire injecter un médicament expérimental sur lequel nous n’avons aucun recul à moyen et long terme.
C’est pour notre bien que le pouvoir exécutif a créé un conseil de défense totalement secret (pour 50 ans) avec une haute autorité de santé composée d’acteurs en conflits d’intérêt.
C’est pour notre bien qu’ils incitent les enfants à se faire vacciner alors qu’ils risquent davantage de souffrir des effets secondaires des « vaccins » que du covid.
C’est pour notre bien qu’ils lancent une vaccination de masse en pleine pandémie contrairement aux règles habituelles de prudence.
C’est pour notre bien qu’ils piétinent les libertés les plus fondamentales et scindent à présent le peuple en deux avec deux régimes de droits.
C’est pour notre bien qu’ils ont interdit la prescription d’hydroxychloroquine jusque-là en vente libre par les médecins.
C’est pour notre bien qu’ils refusent de recommander l’usage de l’ivermectine, de macrolides et du zinc.
C’est pour notre bien qu’ils ont méprisé tout le travail de l’IHU méditerranée, le lieu le plus à la pointe de la recherche en France en infectiologie et dont les résultats ont été bien meilleurs qu’ailleurs.
C’est pour notre bien qu’ils mobilisent et financent des tests PCR peu fiables avec des cycles d’amplifications si nombreuses que le test perd de toute sa pertinence.
C’est pour notre bien qu’ils comptabilisent comme mort du covid une majorité de gens morts avec le covid.
C’est pour notre bien qu’ils se sont associés avec les Gafam pour censurer les lanceurs d’alerte sur youtube, sur twitter, sur Facebook.
C’est pour notre bien qu’ils acceptent de décharger les industries pharmaceutiques de toute responsabilité juridique en cas d’effets secondaires des vaccins et qu’ils nous font signer une déclaration de consentement.
C’est pour notre bien qu’il a été décidé de créer une scission en France entre les vaccinés et les non-vaccinés alors même que les vaccinés peuvent être contaminants.
C’est pour notre bien qu’on a déclaré comme fou, gâteux, dangereux tous les scientifiques parmi les plus brillants et aux titres académiques les plus prestigieux qui ont eu le malheur de contester la narration officielle sur les évènements.
Pardonnez-moi de finir par me méfier de ceux qui veulent mon bien. Je suis trop bête pour comprendre.


Trop bête pour comprendre,
Qu’on a dû changer la définition de ce qu’est un vaccin pour pouvoir dire que ces expériences géniques sont des vaccins.
Que nous sommes face à un vaccin si nouveau et si révolutionnaire qu’il n’empêche pas de tomber malade ni d’être contaminant.
Que nous prétendons « vacciner » les gens avec des techniques inédites qui sont en phase expérimentale et dont nous ne connaissons pas les conséquences à moyen terme et à long terme mais que ceux qui se font vacciner ne seraient pas des cobayes.


Trop bête pour comprendre,
Qu’on ne connaît pas exactement l’intégralité de la composition des vaccins au nom du secret industriel mais qu’on peut pourtant affirmer qu’il n’y a pas de problèmes.
Que les industries pourvoyeuses des vaccins dont Pfizer ont été condamnées à plusieurs milliards d’amendes pour fraude scientifique mais qu’on peut s’appuyer sur leurs seules études pour lancer la campagne vaccinale.
Que si des spécialistes de la vaccination et des scientifiques dans le monde entier mettent en garde contre les risques de ces vaccins à adénovirus ou à ARN messager, c’est parce qu’ils sont devenus fous ou séniles.
Que si une personne âgée meurt en ayant le covid, elle meurt du covid mais que si une personne âgée meurt après s’être fait vaccinée elle meurt de vieillesse.
Que le nombre de morts et d’effets indésirables officiellement signalés par les agences de pharmacovigilance chez les « vaccinés » est sans commune mesure par rapport aux vaccins habituels mais que nous devons fermer les yeux.


Trop bête pour comprendre,
Que ces injections géniques évitent les formes graves alors que pourtant en Israël et en Angleterre ultra vaccinés une partie non négligeable des personnes en réanimation sont doublement vaccinés.
Que ce vaccin est tellement protecteur qu’il faut continuer les gestes barrières, continuer à porter les masques et surtout continuer à craindre les non vaccinés.
Qu’il est tellement efficace qu’on parle déjà de « baisse immunitaire », de troisième ou de quatrième dose et pourquoi pas d’un abonnement annuel ou biannuel.


Trop bête pour comprendre
Qu’on n’a jamais mis fin aux épidémies de grippe mais qu’on prétend qu’en « vaccinant » tout le monde nous allons vaincre le coronavirus.
Que nous faisons partie des pays au monde qui ont le plus de morts par millions d’habitants mais que nous sommes pourtant les meilleurs et que nous pouvons continuer à nous fier à la même équipe scientifico-politique.
Que les pays les plus vaccinés sont ceux qui sont les plus touchés par les nouveaux variants mais que c’est parce que nous ne sommes pas suffisamment vaccinés.
Que si les vaccinés tombent malades, c’est à cause des non vaccinés.
Que l’Etat est surendetté et n’a pas d’argent mais qu’il peut débloquer des milliards et des milliards pour financer sa politique sanitaire.
Que les tests et les vaccins sont gratuits mais que ce sont les contribuables qui vont devoir les payer.
Qu’en prétendant sauver une partie infime de la population, nous allons sacrifier la vie de beaucoup d’autres et détruire l’avenir de la nation.

Oui, je suis trop bête pour comprendre tout cela.
� Je dois avoir l’esprit tellement confus que tout semble s’inverser dans ma tête.
� Je dois apprendre grâce à vous à remettre les choses dans le bon ordre.

Inversion.


Je dois en effet comprendre que :
La liberté c’est de se soumettre au passe sanitaire.
L’immunité artificielle est meilleure que l’immunité naturelle.
Si les gens vaccinés tombent malades ou développent des formes graves, c’est la preuve que le vaccin marche.
Si le vaccin fonctionne moins bien contre un nouveau variant, c’est qu’il faut reprendre une dose du même vaccin.
Toute personne testée positive à un test PCR est une personne malade.
Toute personne en bonne santé est un malade qui s’ignore et dont il faut se méfier.

Je suis désolé, je suis un peu lent et il va falloir me répéter souvent tout cela pour réussir à l’intégrer.
Heureusement que les journalistes sont là pour faire preuve de pédagogie et de persuasion.


Merci à vous, tous les gens raisonnables et très intelligents, de veiller sur nous.
Merci de nous dispenser de penser."


Reza Moghaddassi, le 23 juillet 2021.

 

Partager cet article
Repost0
21 décembre 2018 5 21 /12 /décembre /2018 15:24
Bonjour à tous,
 
Certains d’entre vous sont déjà au courant pour l’avoir vécu mais peut-être pas tous.
 
Parmi les “dernières paranoïas” des fraudes nous avons aujourd’hui la teneur en alcaloïdes pyrrolozydiniques (AP) dans les plantes.
 
Certains d’entre nous en ont déjà fait les frais et ont dû retirer la consoude et la bourrache suite à des analyses montrant des taux de AP trop élevés selon les “normes”.
 
Les AP seraient hépatotoxiques, mais combien de cas sont recensés? qui le sait? quelles études? Une récente étude précise que le danger est négligeable en cutané et par ailleurs, on retrouve entre autres ces AP dans les thés, les rooibos et le miel...
 
Alors aujourd’hui, pourquoi la consoude et la bourrache sont -elles mises au ban? et puis demain ???
 
Pourquoi est-ce que l’on s’obstine encore à chercher des noises à des producteurs, déjà en bio bien sûr, qui prennent soin de leurs plantes et de la terre, et qui n’ont jamais mis en danger personne?
 
Nous regardons passer les scandales sanitaires les uns après les autres alors que nous avons toujours la même épée de Damoclès sur les mises aux normes des étiquettes.
 
Nous ne pouvons vraiment plus nous taire et toujours retirer sagement de nos étals des plantes aromatiques et médicinales qui n’ont jamais menacé la santé de nos clients. 
 
Combien ont déjà dû retirer le bleuet, le plantain, le calendula, maintenant la consoude et la bourrache, et demain ?
 
Et lorsque les plantes sont autorisées, ce que l’on nous reproche, ce n’est même pas la qualité de nos produits, ce sont nos étiquettes!
 
Nous en avons vraiment marre de passer du temps syndical et du temps de producteur pour nous justifier, puis retirer des produits qui font du bien aux gens et qui ont fait leurs preuves depuis des siècles.
 
Nous ne pouvons pas accepter constamment ce deux poids-deux mesures entre les tolérances aux pesticides et autres produits dangereux de l’industrie chimique et dans le même temps l’interdiction de nos plantes jusque-là bienfaisantes et reconnues comme telles.
 
Nous ne voulons plus nous taire, nous ne nous tairons plus, un jour le bon sens reprendra ses droits!
 
Nous envisageons d’ailleurs avec Thierry de faire un communiqué de presse à ce sujet; c’est important, il faut encore et encore s’insurger sinon chacun face à son contrôleur ne peut pas s’en sortir.
 
Mais avant nous avons besoin de savoir:  depuis 35 ans d’existence du Syndicat et de vente de ces plantes, l’un d’entre vous aurait-il (elle) connaissance de problèmes hépatotoxiques liés à la bourrache et à la consoude chez vos clients ?
 
Merci de répondre juste par oui ou non sur ce lien : https://framadate.org/dgDjv26Zsix5jKX1.
Vous pouvez également laisser un commentaire/retour d'expériences avec votre nom sous les votes du sondage.
>
>
Nous devons nous appuyer sur vos retours d’expérience, c’est notre base.
 
 
A bientôt, Simplement vôtre.
 
J.-François Roussot
Co-secrétaire général
Partager cet article
Repost0
17 février 2018 6 17 /02 /février /2018 15:43

Cette année, l'herboristerie est à l'honneur! ? Nous avons invité une conférencière, Nathalie Macé de l'Ecole des plantes de Paris, qui nous fera un panorama historique de notre métier.

Le programme des séances découverte. Sans oublier la présence de la librairie La Promesse de l'Aube, d'Autun, qui tiendra un stand de livres appropriés.

Le programme des séances découverte. Sans oublier la présence de la librairie La Promesse de l'Aube, d'Autun, qui tiendra un stand de livres appropriés.

Partager cet article
Repost0
6 novembre 2017 1 06 /11 /novembre /2017 16:55
L'atelier tisanes du 10 novembre
L'atelier tisanes du 10 novembreL'atelier tisanes du 10 novembre

L'atelier tisanes du 10 novembre

 

Vendredi 10 novembre, à Luzy, au local Horizon, grande rue, se tiendra le premier atelier tisanes de l'association Simplement,

de 16h à 18 h.

Thème choisi : les tisanes respiratoires.

En cette période automnale aux grandes variations de températures, nous sommes tous sujets ou menacés par les affections respiratoires. Quelques mélanges de plantes courantes et accessibles peuvent nous aider à résister aux agressions et contagions.

J'amènerai les plantes de mon jardin qui sont dans mon stock, mais chacun peut amener sa provision de plantes fraîches ou sèches.

 

 

 

Deuxième atelier au local Horizon, le vendredi 8 décembre, de 16h à 18 h.

Thème choisi : les tisanes de Noël.

Pendant les fêtes, les organes de la digestion sont à rude épreuve, et la tisane de Noël est la bienvenue après le repas ou le lendemain pour soulager l'estomac et le foie.

Plusieurs recettes qu'il est bon de pratiquer soi-même!

 

 

La verveine officinale spontanée au jardin

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
28 février 2017 2 28 /02 /février /2017 19:00

De 10 h à 18 h,

salle des fêtes de Luzy (58)

Séances découverte 30 mn : 10 € la séance, 15 € les deux, 20 € les trois.

Accueil : Herboristerie - Tisanerie,  Claude Amour

Séances découverte :

Hypnothérapie : Denise Bonnard

Polarité et Shiatsu : Colette Clayeux

Réflexologie cranio-faciale : Cathy Berthier

Trame thérapeutique et psychothérapies brèves : Patricia Cougny

Thérapie cranio-sacrale dynamique : Doris Huber-Huber

Massage intuitif : Caroline Maisonneuve.

Causeries autour de nos pratiques

Espace de présentation, d'échanges tout au long de la journée

Espace enfants.

Partager cet article
Repost0
21 décembre 2014 7 21 /12 /décembre /2014 17:14

Approche holistique

 

L'association l'Echelle, à laquelle nous avons adhéré l'an dernier, est une association locale dont le but est le développement de pratiques, de thérapies douces, l'organisation de rencontres, d'ateliers, de stages, de conférences permettant d'informer et de faire découvrir des pratiques relatives au bien-être, à la santé naturelle et au développement personnel. Ce sont différentes portes d'entrée vers le mieux-être, d'où le nom de l'Echelle.

Nous sommes maintenant six thérapeutes situés dans le sud du Morvan, dont les approches si elles sont différentes sont pourtant complémentaires. La personne est considérée dans sa globalité, priorité est mise sur la prévention.

Il s'agit de thérapie cranio-sacrale-biodynamique, de thérapies énergétiques : shiatsu et polarité, de psychothérapies brèves-approche de l'enfant-gigogne, de sophro-énergie et sophrologie, de naturopathie et iridologie, et nous-même phytothérapie-herboristerie.

 

Ateliers anti-stress

 

L'association a proposé cet automne des ateliers anti-stress, sous forme de cinq séances de deux heures à intervalles de quinze jours, de fin septembre à fin novembre 2014. Après avoir rempli un questionnaire précis sur leur niveau de stress, situations rencontrées, signes physiques et psychologiques, solutions trouvées, les personnes inscrites ont pratiqué à tour de rôle des exercices de respiration, circulation d'énergie, et dialogue avec la psychothérapeute.

En tant qu'herboriste, j'ai proposé à chacun une tisane personnalisée confectionnée avec les plantes autorisées par la législation, cueillies dans mon jardin ou achetées en pharmacie. Sur deux séances, j'ai expliqué comment se préparer une tisane appropriée, selon ses petits maux quotidiens, ou trouver les plantes, comment les préparer, etc.

 

Bilan satisfaisant

 

Au terme de ces cinq séances, les volontaires ont répondu à un second questionnaire, évaluant leur niveau de satisfaction cette fois. Tous se sont félicités de cet échange et ont exprimé leurs progrès et leurs manques; les thérapeutes ont remercié les personnes et décidé de reconduire les ateliers au printemps 2015 sous une forme améliorée selon les desiderata reconnus.

L'association l'Echelle prépare en outre une rencontre-présentation le 18 janvier 2015 au Morwan Café à Luzy (Nièvre) à 17 heures pour la découverte de ces médecines alternatives; elle organisera une journée découverte plus complète le 15 mars à la salle des fêtes de Luzy.

 

 

Liste des thérapeutes :

Doris Huber-Huber, kinésithérapeute, thérapie cranio-sacrale biodynamique; Saint-Honoré-les-Bains 58360, doris.huberhuber@yahoo.com

Colette Clayeux, thérapies de santé énergétique, shiatsu et polarité, Préporché 58360; coletteclayeux@club-internet.fr

Patricia Cougny, psychothérapies brèves, développement personnel; Saint-Honoré-les-Bains 58360; patricia.cougny@live.fr

Claude Amour, phytologue-herboriste, Tazilly 58170; claude.amour58@gmail.com

Nouveaux adhérents :

Magali Bouvet, naturopathe, Etang-sur-Arroux 71100; 06-89-95-51-86

Claude Bouvet, sophrologue, Etang-sur-Arroux 71100; 06-79-13-76-00

 

Nouveau site de l'Echelle :

www.echelle-sante-morvan.fr   

Partager cet article
Repost0

Cadeau De La Terre

  • : Blogueuse en herbes
  • : Prendre soin de soi par les plantes, herboriser, déguster les plantes sauvages comestibles. Simplement est une association qui vise à faire connaître les simples. Autrement dit, les plantes médicinales.
  • Contact

Recherche