Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 janvier 2013 6 12 /01 /janvier /2013 17:33

 

Fleurs

 

 

Le Guatemala, c'est aussi la terre des orchidées; à Coban, au centre du pays, nous avons visité un vivero, sorte de jardinerie-laboratoire, consacré spécialement aux orchidées. Il paraît qu'il en existe des milliers d'espèces, quelques-unes guatémaltèques; et là dans ce petit bout de terrain il y en avait seulement quelques centaines répertoriées et protégées.

 

IMGP3616

Orchis sp.

 

Les orchidées ne sont pas des plantes médicinales, cependant ce sont des plantes remarquables, rares et magnifiques à contempler. Le jardinier nous a donné à voir l'orchidée symbole du Guatemala, la Monja blanca, la blanche. Elle est symbolique parce qu'elle est rare, albinos et petite.

 

IMGP3628

La Monja blanca

 

Boissons

 

Entre autres richesses, le Guatemala est le 6e producteur mondial de café; deux espèces sont mentionnées par Nicolas dans son livre Plantes médicinales des Mayas Kiché : ce sont Coffea liberica et Coffea arabica, considérées comme plantes chaudes. Leurs propriétés sont celles que nous connaissons bien : tonique cardiaque, euphorisant, diurétique,  facilite le travail intellectuel et musculaire. Cependant demander un café dans un bar-restaurant est une aventure gustative : le "café amer", servi à l'intérieur des hautes terres, dans un immense gobelet, très dilué, avec des épices comme le piment et la cannelle, est pour le moins surprenant. Il peut contenir parfois des clous de girofle et des brins de verveine (propriétés médicinales déclarées : antibactérien, astringent, tonique du système sympathique).  Mieux vaut faire des provisions de paquets de café moulu pour boire à la maison. Le meilleur est celui à la cardamome.

 

IMGP3531.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Plantation de café

 

 

IMGP3594

Plantation de cacao

 

 

Comme le café, le cacao fait la réputation du Guatemala. Les plantations  sont disséminées sur l'Altiplano et la récolte est abondante dans ces terres chaudes. Traditionnellement les indigènes boivent le cacao dilué dans de l'eau chaude avec de la cannelle et du sucre. Il est reconnu médicinal et vénéré lors des cérémonies aux Coeur du Ciel et Coeur de la Terre. Ils commercialisent du chocolat noir à cuire très concentré. C'est une plante dite chaude.

 

Autre boisson très courante, le thé à l'hibiscus (ou rose de Jamaïque en espagnol) est offert à tous moments de la journée, chaud ou froid avec des glaçons. Hibiscus sabdariffa, dit karkadé aussi, est une plante fraîche en médecine traditionnelle maya; ses propriétés reconnues sont antibactérienne, sudorifique, diurétique, anticholestérolémiante; elle est donnée contre les infections urinaires, la constipation et les colibacilloses.

 

Epices

 

La cardamome pousse toute seule au Guatemala, mais elle est destinée à l'exportation vers l'Europe et l'Orient car les indigènes ne la consomment pas. Cette épice est chez nous couramment ajoutée dans la confection des tisanes digestives, des desserts, crêmes et gâteaux. On peut mettre quelques grains dans le thé également. C'est une épice digestive et tonique.

 

 

La cannelle est l'épice incontournable du pays; on la trouve dans les boissons, les plats sucrés et salés; elle est classée plante chaude.  Elle est médicinale contre la grippe, antibactérienne, anti-infectieuse, tonique et stimulante, recommandée des deux côtés de l'Atlantique.

 

Légumes

 

Les légumes sont abondants et bon marché, c'est la base de la nourriture des Guatémaltèques. On trouve des avocats de bonne taille savoureux, des radis de couleurs diverses, des melons et des pastèques énormes très sucrés. Mais il y a aussi des tas de légumes inconnus pour nous Européens, qui feront l'objet d'une étude particulière lors du prochain voyage. 

 

 

Pour finir mon reportage sur les plantes médicinales au Guatemala, je recommande l'acquisition du guide Moon, qui est plus complet que celui que j'avais.

Il y a un jardin botanique à Guatemala City, mais il était fermé au moment de notre séjour.

Les musées de la capitale sont intéressants, j'ai visité le musée Popol Vuh qui rassemble les vestiges des sites archéologiques mayas et qui retrace l'histoire des civilisations indigènes depuis la paléontologie.

 

L'artisanat du pays est magnifique.

  

Asociacion de artesanas de tejidos ecologicos, Teixchel, San Pedro la Laguna, teixchel@gmail.com

Cooperativa San Antonio Palopo.

 

  Claude Amour

(Textes et photos)

Partager cet article

Repost 0
Published by arh-est - dans plantes tropicales
commenter cet article

commentaires

Cadeau De La Terre

  • : Blogueuse en herbes
  • Blogueuse en herbes
  • : Prendre soin de soi par les plantes, herboriser, déguster les plantes sauvages comestibles.
  • Contact

Recherche